Publié le 29.05.17

Ce dimanche, le 75e Grand Prix de Monaco a vu la Scuderia Ferrari briller, au point de signer un doublé en plaçant Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen sur la première et la seconde marche du podium. Red Bull et l’Australien Daniel Ricciardo s’adjugent quant à eux la troisième place du Grand Prix de Monaco.

Sebastian Vettel avantagé par la Scuderia ?

Épreuve mythique du calendrier du Championnat du Monde de Formule 1, le Grand Prix de Monaco était durant tout le week-end le théâtre de la domination des Ferrari, tandis que dans le même temps, Mercedes n’est jamais parvenu à se mettre dans le bain.

Parti de la pôle position, sa première depuis presque dix ans, Kimi Raikkonen n’est pas parvenu à conserver le leadership de la course jusqu’à son terme. Cette déconvenue, le Finlandais la doit peut-être à la Scuderia qui aurait quelque peu avantagé Sebastian Vettel.

De son côté, Sebastian Vettel a bénéficié d’un timing parfait lors de sa rentrée aux stands pour lui permettre de mener une course sans encombre.

Daniel Ricciardo sur le podium de Monaco

Longtemps troisième, Max Verstappen a également été victime de son passage au stand, intervenu au 33e tour. Le jeune Néerlandais a été relégué à la cinquième position, derrière son coéquipier Daniel Ricciardo. Valtteri Bottas s’empare quant à lui de la quatrième place.

À la lutte au classement des pilotes, Lewis Hamilton a connu un Grand Prix de Monaco très compliqué. Parti de la 13e place, le Britannique a tout même réussi 6 dépassements et termine la course en 7e position.

Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Centre.