Publié le 14.05.18

Ce week-end a eu lieu le Grand Prix d’Espagne. L’occasion pour Lewis Hamilton de montrer une nouvelle fois sa domination en reportant cette course, le faisant décoller dans le classement des pilotes.

Mercedes, grande gagnante de la course

Ayant démarré en pole position, Hamilton a dominé la course de bout en bout en terminant vingt secondes avant son dauphin. Son coéquipier de chez Mercedes Valtteri Bottas a prit la deuxième place et Max Verstappen ferma le podium. Sebastian Vettel finit en quatrième position. En effet, Mercedes frappe un grand coup pour cette saison avec le premier doublé du championnat, malgré un départ compliqué pour Bottas, qui réussit à rattraper ses adversaires.

Une course compliquée pour Ferrari

Kimi Räikkönen a abandonné dès le 25e tour, après une perte de puissance que la Scuderia doit encore analyser. Malgré un départ opportuniste où il avait réussi à s’intercaler entre les deux Flèches d’Argent, Vettel n’a pas su garder sa place sur le podium. Incapable de tirer des chronos satisfaisants de ses gommes « tendre », l’Allemand a tenté toutes les manoeuvres stratégiques : d’abord en chaussant des « medium » bien plus tôt que prévu, à la 18e des 66 boucles, pour un résultat identique. Puis en profitant du régime de la voiture de sécurité virtuelle, survenu à l’approche du dernier tiers de la course, pour repartir avec le même type de gommes.

Après le Grand Prix de Bahreïn, Vettel menait le championnat avec 17 points d’avance sur son rival anglais. Trois courses plus tard, la donne a complètement été inversée avec Hamilton en tête.

Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Centre