Publié le 18.07.14

Développé par Nissan Technical Center et testé sur piste, il arrive aussi qu’un futur modèle Nissan soit essayé sur le terrain, en conditions réelles. C’est le cas du e-NV200. Des véhicules de présérie ont également participé à une série d’essais chez les clients potentiels.

DES ESSAIS INITIÉS EN 2011

L’une des premières entreprises à faire ses essais a été la Poste du Japon ; le e-NV200 a été utilisé en 2011 pour le ramassage et la distribution du courrier à Yokohama, la ville de Nissan.

Courant 2011, un second véhicule de présérie a été prêté pour évaluation à FedEx et à British Gas. Et d’autres entreprises ont rejoint le programme en 2012. D’autres programmes approfondis ont été mis en place. Le plus important : un programme pilote au Royaume-Uni. 28 e-NV200 de présérie ont été prêtés à British Gas sur une période de 6 à 8 mois, couvrant notamment l’hiver 2013/2014.

British Gas exploite actuellement une flotte de 16 500 véhicules, dont 13 000 fourgons. La société compte intégrer 10% de véhicules 100% électriques dans sa flotte d’ici 2017. Suite au programme d’essais, British Gas a passé commande de 100 e-NV200.

PLUS DE 110 000 KM PARCOURUS

Pour Colin Marriott, Responsable de la flotte de véhicules de British Gas : « L’essai s’est avéré une expérience concluante. Malgré l’utilisation de véhicules de présérie, nous n’avons rencontré aucun problème après plus de 110 000 km parcourus au total. Les chauffeurs ont même rechigné à rendre leur e-NV200 à l’issue de l’essai ».

« Nous possédons déjà dans notre flotte un certain nombre de Nissan NV200 thermiques. Nous savons par conséquent que ces véhicules répondent à nos attentes. Nous avons pu nous focaliser sur l’aspect 100% électrique du fourgon.
Nous avons volontairement choisi de réaliser cet essai au cœur de l’hiver pour évaluer l’incidence des conditions météorologiques défavorables sur le fonctionnement du véhicule »

« Avec un véhicule à pleine charge au plus froid de l’hiver, nous avons calculé notre autonomie à 112 km. La plupart de nos chauffeurs parcourant 48 km par jour, cette autonomie était amplement suffisante », souligne Colin Marriott.

UNE EXPLOITATION MOINS ONÉREUSE

Les chauffeurs n’étaient pas les seuls, chez British Gas, à aimer le véhicule. Outre l’absence totale d’émissions à l’échappement, les services financiers de l’entreprise ont apprécié les couts d’exploitation sensiblement inférieurs.

« Nous avons un suivi de coût total élaboré, capable de prévoir avec précision les gains de coûts d’exploitation que nous réaliserons avec le e-NV200, en dépit de son coût d’achat plus élevé. Outre les économies sur notre facture énergétique, les coûts d’entretien ne représenteront selon nos prévisions que 75% de ceux d’un modèle thermique équivalent », indique Colin Marriott.

« Nous avons testé tous les véhicules utilitaires 100% électriques du marché et nous avons choisi pour notre flotte le e-NV200. Il répond à nos besoin en volume et en charge utile. Et il bénéficie du savoir-faire de Nissan en matière de véhicules 100% électriques ».

nissan-e-nv200-pro-essai-6 nissan-e-nv200-pro-essai-7 nissan-e-nv200-pro-essai-8

Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Centre.