Publié le 18.06.20

Inspirée par la GT-R50 Concept de 2018, la Nissan GT-R50 by ItalDesign a été présentée par Nissan en Italie. Initialement prévue au salon de Genève, la présentation a été modifiée en raison de la pandémie et c’est donc sur le circuit Tazio Nuvolari, qui a servi au développement et à la mise au point de la supercar, que le constructeur a choisi de dévoiler cette version exclusive de cette GT-R50 de « petite » série.

AUSSI RARE QUE SPORTIVE

C’est Michael Carcamo, directeur du programme Nissan Sports Cars et Nismo qui explique :

« Avec cette voiture, nos clients ont apprécié l’expérience personnalisée offerte par ItalDesign, qui possède une longue tradition dans le domaine exclusif des véhicules haute performance, ultra-rares et personnalisés. Leur expérience avec la GT-R50 sera probablement incroyable. »

En effet, la version de la supercar Nissan se veut très sportive et pas moins rare puisque fabriquée dans le cadre d’une série limitée de seulement 50 exemplaires à travers le monde. Elle se destine à une poignée de clients ayant eu l’honneur d’être choisis et d’avoir pu signer un bon de commande pour cette GT-R50 construite à la main et entièrement personnalisable. La livraison quant à elle devrait débuter en fin d’année et se poursuivre pour la plupart des véhicules en 2021.

LA MODERNITÉ AU SERVICE DE LA GT-R

Basée sur la GT-R Nismo, ItalDesign et les services de R&D de Nissan ont complètement revu la supercar japonaise lors de son développement. Certains se souviendront peut-être de sa présentation en tant que concept à l’occasion des 50 ans de la GT-R il y a bientôt 2 ans. La GT-R50 by ItalDesign a été développée par les équipes de Nissan Europe et Nissan USA qui lui ont donné cette allure alliant un lien fort avec la GT-R standard et un design bien spécifique.

On découvre donc une auto plus longue (+9.4 cm) et plus large (+9.7 cm), mais moins haute (-5.4 cm) que la GT-R, la démarquant de manière assez nette de celle-ci. En revanche, la supercar imaginée par ItalDesign et Nissan repose sur la même base que la version normale et affiche donc un empattement identique avec une longueur de 2.78 m. Si ces modifications peuvent paraître légères pour certains, la GT-R50 n’est pas en reste quant aux évolutions sur ses éléments de carrosserie et aérodynamiques avec de nombreuses spécificités parmi lesquelles on retrouve :

  • une calandre élargie plus fine et très aérée
  • les phares full LED
  • de nouveaux bas de caisse
  • les quatre feux arrière ronds flottants reliant les contreforts des ailes arrière au centre du coffre
  • l’aileron arrière mobile et réglable dont les extrémités semblent prendre appui sur les feux ronds

UN HABITACLE SANS SURPRISE

Si les évolutions et modifications notables sont nombreuses à l’extérieur du véhicule, l’intérieur lui se voit hériter de l’habitacle de la GT-R Nismo à quelques détails près et avec une hauteur légèrement inférieure. On retrouve les compteurs analogiques, qui raviront les amateurs du genre, de la GT-R avec un combiné porte-instruments identique. Pour garnir son cockpit, la marque japonaise a choisi l’Alcantara, des parements en cuir ainsi que de la fibre de carbone noire.

UNE MÉCANIQUE DE COMPÉTITION

Vous vous en doutez, si Nissan et ItalDesign ont dessiné une silhouette aussi sportive à cette GT-R ce n’est pas pour la priver d’une mécanique à sa hauteur. En effet, même si la Nissan GT-R50 by ItalDesign reprend la base technique de la version Nismo, de nombreux points ont été revus et améliorés.

Niveau moteur, le V6 VR38DETT 3.8 L Biturbo, assemblé à la main, est toujours de la partie avec une évolution augmentant de 20% sa puissance. Le V6 suralimenté permet de passer de 600 à 720 ch à 7.100 tes/min et le couple moteur évolue de 128 Nm pour atteindre 780 Nm présents de 3.600 à 5.600 trs. Ces modifications ont été faites tout en assurant la fiabilité du moteur, c’est pourquoi Nissan et Nismo ont dû modifier plusieurs pièces du V6. On notera parmi les modifications apportées deux nouveaux turbos de grand diamètre à haut débit empruntés à la GT-R qui court en GT3, des échangeurs intermédiaires plus grands, des arbres à cames revus et un vilebrequin révoqué.

Les ingénieurs de Nissan ne se sont pas arrêté là et ont prévu des pistons, des bielles et des roulements avec une résistance augmentée ainsi que de nouveaux gicleurs d’huile haut débit pour assurer une lubrification optimale des pièces mobiles et des injecteurs d’essence à haut débit.

Un système d’allumage, proche de celui des GT-R de compétition, a également été ajouté et les collecteurs d’admission, d’échappement ainsi que la ligne d’échappement ont été modifiés spécifiquement pour cette version

Un renforcement de l’ensemble boîte/commande séquentielle à double embrayage à six rapports ainsi que du point arrière avec différentiels et des arbres de la transmission intégrale (ATTESA E-TS) a été nécessaire afin de supporter les performances augmentées du moteur V6 Biturbo. Pour les mêmes raisons, la suspension a été revue et intègre un amortissement réglable et piloté en continu DampTonic, mis au point par Bilstein.

Brembo s’est chargé du système de freinage qui prévoit des grands disques ventilés et percés équipés d’étriers rouges multipistons. Des disques en 390 x 32.6 mm pincés par des étriers à 6 pistons sont présents à l’avant alors que l’arrière lui possède des étriers à 4 pistons qui pincent des disques de 380 x 30 mm. Les pneumatiques sont également modifiés avec des Michelin Pilot Super Sport en 255/35 R21 à l’avant et 285/30 R 21 à l’arrière, le tout respectivement habillé par des jantes 5 branches de 21 x 10 pouces et 21 x 10.5 pouces remplaçant les jantes aluminium de 20 pouces.

Vous l’aurez compris, Nissan et ItalDesign ont mis toutes les chances de leur côté afin de séduire les plus grands fans de GT-R !

Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Center.