Publié le 29.10.18

Ce n’était qu’une question de temps, Lewis Hamilton a enfin décroché son cinquième titre de champion du monde, et non pas sans mal puisqu’il termine quatrième lors du Grand Prix du Mexique derrière Max Verstappen et les deux pilotes de Ferrari, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen.

UN SACRE EN DEMI-TEINTE POUR HAMILTON

Arrivé quatrième à 1’18’’, Hamilton a dû faire face aux dégradations de ses pneus et les assauts répétés de Daniel Ricciardo, de RedBull, qui lui aura mis une belle pression avant de devoir renoncer à cause d’une rupture d’embrayage.

Lewis Hamilton peut cependant s’estimer chanceux de n’avoir eu à céder qu’un tour à Max Verstappen.

MAX VERSTAPPEN SACRE LEWIS HAMILTON À MEXICO

Ralenti par des problèmes de pneus qu’il a rencontré tout au long de la course, Hamilton peut remercier Max Verstappen, pilote de Red Bull, d’avoir devancé Sebastian Vettel.

En effet, si le pilote de Ferrari, arrivé deuxième à 17 seconds, avait gagné, le sacre du Britannique se serait vu quelque peu retardé.   

Très fairplay, le pilote allemand a salué les performances et la saison réussie de son principal adversaire.

À l’issue de cette épreuve, Esteban Ocon a terminé au 11ème rang, cinq places devant Romain Grosjean, dernier à trois tours.

Prochain rendez-vous, le Grand Prix du Brésil, le 11novembre 2018 sur l’Autodromo José Carlos Pace.

Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Center.