Publié le 18.02.15

Les premiers matchs de la phase éliminatoire de l’UEFA Champions League se tenaient hier soir à Paris et Lviv. Ces rencontres opposaient le Paris-Saint-Germain au Chelsea FC et le Chakhtior Donetsk au FC Bayern Munich. Découvrez le résumé de ces deux rencontres de gala.

ligue-des-champions-psg-chelsea

Éliminé la saison passée par Chelsea, le Paris-Saint-Germain retrouvait hier soir le solide leader de Premier League pour l’une des affiches de ces huitièmes de finale. Privé de nombreux joueurs clés, le PSG abordait ce match en tant qu’outsider face à un adversaire encore invaincu en UEFA Champions League.

Bien en place, c’est le Paris-Saint-Germain qui se montra le plus dangereux en début de rencontre. Par trois fois, Thibaut Courtois fit la démonstration de son talent, d’abord face à Blaise Matuidi, puis Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani.
Dominateurs, les Parisiens se firent tout de même surprendre peu après la demi-heure de jeu sur le premier tir cadré de Chelsea. Sur un centre de John Terry, Cahill dévia astucieusement le ballon sur la tête de Branislav Ivanovic qui parvint à tromper Salvatore Sirigu.
Ce but n’altéra pas les ambitions des joueurs de Laurent Blanc qui parvinrent à égaliser en seconde période grâce à Edinson Cavani. L’Uruguayen profita d’un beau centre de Blaise Matuidi pour tromper Thibault Courtois. Paris poussa jusqu’à la fin du match sans parvenir à marquer ce deuxième but qui leur aurait donné un précieux avantage pour le prochain match.

Ce but à l’extérieur de Chelsea pourrait peser lourd dans la balance. Il contraint Paris et l’ambassadeur Nissan Thiago Silva à marquer au moins un but lors du match retour à Stamford Bridge, fief du Chelsea FC. Cependant, rien n’est joué et le Paris-Saint-Germain peut toujours espérer se qualifier pour les quarts de finale.

ligue-des-champions-bayern-chaktior

L’autre rencontre de la soirée opposait le Chaktior Donetsk au Bayern Munich. En confiance après leur récente victoire 8-0 face à Hambourg en championnat, les joueurs de Pep Guardiola étaient annoncés comme les grands favoris de ce huitième de finale. Second de son groupe, le Chaktior Donetsk est une équipe respectée en Europe mais qui manque cruellement de rythme. Les Ukrainiens n’ont en effet pas disputé le moindre match officiel en presque trois mois…

Les spectateurs de l’Arena Lviv ont assisté à une rencontre âprement disputée. Rythmée par de nombreux duels physiques, la première période fut marquée par la possession de balle quasi exclusive des Munichois. Quelques belles actions ont tout de même égayé les quarante-cinq premières minutes sans jamais réellement s’avérer être décisives.
Mis en difficulté par le Chaktior Donetsk au retour des vestiaires, le Bayern Munich sera même réduit à dix après l’expulsion de Xabi Alonso peu après l’heure de jeu. Cette expulsion est le témoin d’une rencontre sous tension où la rudesse des contacts prit le pas sur le jeu.

Au terme d’une rencontre plutôt équilibré, aucune des deux formations n’est parvenue à prendre le meilleur sur l’autre. Tout se jouera lors du match retour qui se tiendra dans trois semaines en Allemagne.

Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Centre.