Publié le 19.02.15

La deuxième journée des huitièmes de finale d’UEFA Champions League se jouait hier à Gelsenkirchen et Bâle. Ces deux rencontres opposaient Schalke 04 au Real Madrid et le FC Bâle au FC Porto. Retour sur ces deux prestigieux matchs.

real-madrid-schalke

Déjà opposés au Real Madrid l’année dernière à ce stade de la compétition, les joueurs de Schalke 04 n’avaient certainement pas oublié l’humiliation subie lors de cette double confrontation, largement dominée par les Espagnols. Revanchards, les coéquipiers de Max Meyer – jeune ambassadeur Nissan – souhaitaient montrer un tout autre visage face au champion en titre. De son côté, le Real Madrid, vainqueur dans chacune de ses confrontations européennes, comptait bien profiter de ce match à l’extérieur pour marquer et prendre une sérieuse option sur la qualification.

Privé de nombreux joueurs clés, Schalke 04 réalisa une entame de match correct, s’offrant même une belle occasion de but par l’intermédiaire d’Huntelaar qui buta sur un impeccable Iker Casillas. Malheureusement pour les joueurs de la Ruhr, Cristiano Ronaldo ouvra la marque quelques instants plus tard. Les malheurs de Schalke 04 ne s’arrêtèrent pas là. À peine dix minutes après l’ouverture du score du Real Madrid, Schalke vit son buteur Huntelaar sortir sur blessure à la suite d’un choc avec le français Raphaël Varane.

Légèrement dominée par les hommes de Carlo Ancelotti, la seconde période offrit aux 54 442 spectateurs de la Veltins-Arena un scénario similaire à celui de la première mi-temps. Poussé par son public, Schalke 04 se procura une superbe occasion qui finit fort heureusement pour le Real Madrid sur la barre transversale d’Iker Casillas. Quelques minutes plus tard, le Real Madrid aggrava la marque sur une magnifique frappe de son brésilien Marcelo.

Vainqueur 2-0 à l’extérieur, le Real Madrid a pris hier soir une sérieuse option sur la qualification. Schalke 04 devra absolument se surpasser à Santiago Bernabeu, l’antre du Real Madrid, pour espérer atteindre les quarts de finale.

bale-porto
Invité surprise de ces huitièmes de finale, le FC Bâle a décroché son billet pour les phases éliminatoires en prenant le meilleur sur Liverpool. Le FC Porto a quant à lui terminé premier de son groupe devant le Chaktior Donetsk et n’a pas essuyé la moindre défaite sur la scène européenne. Ces deux équipes ne font certes, pas parties des géants européens, mais elles se distinguent régulièrement par des coups d’éclats en UEFA Champions League ou en Europa League.

Évoluant à domicile, le FC Bâle prit rapidement le meilleur sur Porto en inscrivant un but sur son premier tir, à la onzième minute de jeu. Le buteur Gonzalez, bien servi par Frei sur l’action décisive, fut cependant contraint de quitter ses coéquipiers quelques instants plus tard, la faute à un coup de genou reçut sur le visage sur l’action du but.
Sonné par l’ouverture du score précoce des locaux, le FC Porto ne parvint à relever la tête qu’au retour des vestiaires. Sur un corner, les Portugais réussirent même à trouver le chemin des filets, mais leur but fut refusé par l’arbitre pour une position de hors-jeu de Martinez et Marcano.
Techniquement au-dessus de leurs adversaires du jour, les joueurs du FC Porto réussirent à égaliser en fin de match, sur une faute concédée par Walter Samuel dans la surface de réparation Suisse. Tiré par Danilo, ce penalty sera la dernière action intéressante de la rencontre.

Comme avant-hier entre Paris et Chelsea, ce match nul arrange l’équipe jouant à l’extérieur, en l’occurrence, le FC Portoqui grâce à ce but inscrit en fin de match prend une option sur la qualification. Cependant, rien n’est joué, et le FC Bâle peut toujours espérer se qualifier en réalisant une belle prestation lors du match retour.

Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Centre.