Publié le 27.09.12

Fort de la plus vaste gamme de véhicules utilitaires légers du marché européen, Nissan peut livrer le véhicule idéal en adéquation avec tous les besoins spécifiques.

Depuis le fourgon compact NV200 aux multiples récompenses, bientôt rejoint par une version électrique pure, jusqu’au camion de 15 tonnes Alteon, en passant par un ensemble de pick-up, combis, fourgons tôlés, fourgons cubiques, camions-bennes ou plateaux ridelles proposés en une vaste palette de dimensions et charges, le Département VUL de Nissan a de quoi séduire les clients.

Parmi les véhicules exposés à Hanovre, figurera un exemplaire de chaque gamme.

NV400
Le dernier véhicule en date de la flotte d’utilitaires de Nissan, le NV400 est commercialisé depuis près d’une année maintenant. Il s’est déjà bâti une réputation de modèle le plus dur à la tâche et le plus polyvalent de tous les VUL du marché.

Développé en collaboration avec le partenaire Renault de l’Alliance, le NV400 se distingue par sa calandre Nissan entrecoupée de barrettes, désormais familière, qui reflète son tempérament de dur à la tâche. Il possède ses propres éléments distinctifs : capot, ailes avant, projecteurs (intégrant des feux diurnes à leds), calandre et bouclier avant.

Grâce à une des plus vastes gammes du marché, le NV400 est disponible en versions traction avant ou propulsion arrière, trois longueurs et trois hauteurs, avec des volumes de chargement de 8 à 17 m3 (fourgons) et de 20 à 22 m3 (camion). Trois variantes de puissance sont proposées, toutes sur la base du fameux 4-cylindres Diesel 2.3 dCi de l’Alliance, accouplé à un choix de boîtes de vitesses manuelles et robotisées à 6 rapports. Les puissances s’échelonnent de 100 à 150 ch en passant par 125 ch (respectivement 74, 92 et 107 kW), avec des valeurs correspondantes de couple de 285, 310 et 350 Nm.

Parmi les caractéristiques essentielles du NV400, on notera un faible coût de possession avec des niveaux d’émissions et de consommation réduits, ainsi qu’une périodicité d’entretien allongée. Il dispose de niveaux élevés de sécurité active et passive, avec ABS, répartiteur électronique de freinage, assistance au freinage d’urgence et airbags conducteur/passager et latéraux.

Malgré une commercialisation datant de quelques mois seulement, Nissan a déjà procédé sur la gamme, dans le cadre de sa politique de développement permanent, à un certain nombre d’améliorations, en particulier une baisse supplémentaire des émissions de CO2, et de la consommation sur les moteurs de 100 et 125 ch.

Ces améliorations font suite à une série de modifications techniques au niveau du moteur et des équipements annexes, notamment : nouvelles pompe à huile et de direction, nouvelle huile de boîte de vitesses, gestion thermique moteur optimisée et adoption de pneumatiques à faible résistance au roulement.

Résultat, une baisse notable des émissions de CO2, avec des chiffres globaux de 197 g/km (16 g/km en moins) sur le fourgon de 125 ch, dont la consommation diminue de 0,6 L/100 km. Ces améliorations garantissent à la fois de meilleures performances environnementales et des coûts d’exploitation inférieurs : on estime ici l’économie potentielle réalisable sur trois ans à 3000 euros.

Autre évolution, une gamme autoradio remise au goût du jour, avec prise USB et connectivité Bluetooth de série. Une station d’accueil pour smartphone est par ailleurs proposée en option.

La suspension pneumatique est disponible sur les versions fourgon, châssis-cabine, double cabine et plancher-cabine. Les modèles 3,5 t à propulsion arrière et roues arrière jumelées voient leur capacité de remorquage passer à 3,5 t.

Pour garantir à la clientèle l’offre la plus large possible, la motorisation 100 ch est désormais proposée sur les versions châssis cabine, châssis double cabine et plateau-ridelles. Enfin, une nouvelle gamme de transformations agréées usine, toutes couvertes par la garantie 3 ans standard de Nissan, peut maintenant être commandée chez les concessionnaires. Cette offre comporte des versions bennes à 1 ou 3 axes, des caisses grand volume de 20 m3 et 22 m3, une version cabine approfondie de 7 places ainsi qu’une version plateau-ridelles.

NAVARA
En signe de soutien aux professionnels aujourd’hui confrontés dans toute l’Europe à des difficultés de trésorerie, Nissan lance une nouvelle version abordable d’entrée de gamme de son très prisé pick-up NAVARA.

Cette version a été conçue avec soin pour proposer aux exploitants un pick-up pratique, robuste et performant, à un tarif dans l’air du temps. Ce nouveau modèle introduit une variante moins puissante du fameux moteur 4-cylindres Diesel 2.5 dCi common-rail, délivrant 144 ch pour 350 Nm de couple.

Ce bloc offre une vitesse maxi de 168 km/h pour une accélération 0-100 km/h couverte en 13,1 secondes. La consommation et les émissions de CO2 sont de respectivement 8,4 L/100 km (cycle mixte) et 222 g/km.

La version Double Cab du NAVARA restylée arrive sur les routes tandis que les versions King Cab sont prévues pour 2013.

Au sommet de la gamme, une version spéciale baptisée NAVARA Platinum a été introduite, caractérisée par des technologies utiles et un look distinctif.

Dérivé du modèle 2.5 dCi de 190 ch, le Navara Platinum capitalise sur les points forts du robuste pick-up 4×4 en s’enrichissant d’aides à la conduite, comme la navigation GPS et la caméra de recul.

Pour parfaire leur cachet exclusif, les modèles Platinum se distinguent par une finition spéciale mat gris sombre réservée à certaines pièces de carrosserie (calandre, rétroviseurs extérieurs, poignées de portes), qui tranche sur les quatre teintes extérieures proposées : noir, blanc, argent et « black pepper », cette dernière étant une laque marron-noir métallisée du plus bel effet.

A d’autres égards, le NAVARA ne saurait faillir à sa réputation de pick-up parmi les plus vendus d’Europe en apportant au marché du VUL des niveaux de confort et de comportement dynamique dignes d’une berline. Grâce à son robuste châssis en échelle et à sa transmission intégrale non permanente associée à une boîte de transfert à rapport court, le NAVARA est l’outil idéal des secteurs industriels comme la construction, où l’adhérence est indispensable en toutes circonstances.

Aux côtés de deux quatre-cylindres Diesel, le NAVARA est également proposé en motorisation V6 Diesel technologiquement avancée, développant 231 ch pour 550 Nm de couple.

Primastar
Le fourgon de taille moyenne de Nissan, qui s’intercale entre les NV200 et NV400, résulte d’une collaboration avec le partenaire Renault dans l’Alliance. La dernière version lancée voici un peu plus de trois ans bénéficie d’améliorations ayant trait au confort et à l’agrément d’utilisation : la climatisation automatique régulée est proposée aux côtés de la connectivité Bluetooth pour téléphonie mobile. Un filtre à particules (FAP) a été ajouté pour réduire les émissions, et la périodicité d’entretien, allongée.

Les deux motorisations sont conformes aux normes Euro 5 et entraînent les roues avant. Il s’agit du bloc 4-cylindres 16 soupapes 2.0 L de l’Alliance qui délivre 90 ch ou 115 ch pour respectivement 260 Nm ou 300 Nm de couple.

Fourgon moderne et novateur, le Primastar bénéficie d’un important volume de chargement, avec des charges utiles atteignant 1285 kg. En plus du fourgon tôlé, le Primastar est également proposé en combi pour le transport de personnes. Construit par Nissan à Barcelone, le Primastar est également badgé Renault Trafic et Opel Vivaro.

Cabstar
Le robuste et polyvalent Nissan Cabstar construit à Avila (Espagne) existe en un large éventail de versions, avec notamment des fourgons cubiques, des camions-bennes et plateaux-ridelles, en simple ou double cabine, et avec roues arrière simples ou jumelées. Il est proposé avec un choix de trois empattements, des PTAC de 3,4-3,5 t et des charges utiles au meilleur niveau de la catégorie, jusqu’à 2760 kg.

Les motorisations quatre-cylindres turbodiesel 16 soupapes à injection directe de 2.5 L et 3.0 L, toutes conformes aux normes Euro 5, développent 121 et 136 ch (2,5 L) et 150 ch (3.0 L). Les valeurs de couple demeurent inchangées : respectivement 250, 270 et 350 Nm.

Toutes les motorisations du Cabstar sont équipées en série d’un filtre à particules à double régénération : outre la régénération automatique, les chauffeurs peuvent, à défaut de pouvoir rouler à 60 km/h pendant une demi-heure, effectuer l’opération manuellement, au moment le plus opportun, sans perturber leur emploi du temps. La régénération manuelle prend environ 20 minutes.

Au chapitre des modifications, on citera encore un nouvel arbre de transmission sans entretien, un embrayage redimensionné, un circuit de refroidissement du carburant et un échappement modifié. Un différentiel à glissement limité est par ailleurs disponible. Les évolutions esthétiques, extérieurement, incluent un nouveau bouclier avant et des badges modifiés ; à bord, la cabine bénéficie d’une meilleure isolation acoustique et d’un système de ventilation revisité.

La baisse des coûts d’exploitation tient notamment à l’espacement des révisions, porté désormais à 40 000 km sur les moteurs 2.5 L.
Autre facteur, l’allongement de la démultiplication finale, qui se traduit par une baisse de consommation de l’ordre de 8 %.

Malgré des dimensions hors tout compactes, idéales pour les livraisons en centre-ville, le Cabstar offre une capacité de chargement au meilleur niveau de la catégorie, une cabine spacieuse et une excellente visibilité sur l’avant qui simplifie les manœuvres. Outre une position de conduite qui s’apparente davantage à celle d’une berline que d’un camion, il possède de série ou peut recevoir en option une multitude d’équipements habituellement réservées aux voitures particulières.

L’aide au démarrage en côte (EHS) est un équipement de sécurité très pratique qui empêche en pente le véhicule de repartir en arrière au lâcher de la pédale de frein. Et, en plus de l’accès mains-libres, des vitres électriques et de la climatisation, le Cabstar peut bénéficier en option du très performant, et cependant très abordable, système Nissan Connect de navigation GPS et infodivertissement à écran tactile.

Le système comprend aussi l’info-trafic TMC (Traffic Message Channel), la connectivité Bluetooth pour téléphonie mobile ainsi que des entrées USB et auxiliaire en façade, pour pouvoir écouter via les enceintes du Cabstar sa musique préférée stockée sur son iPod ou sur une clé USB.

Atleon
Plus gros camion de la gamme européenne de Nissan, l’Atleon figure parmi les véhicules routiers les plus polyvalents et les appréciés des chauffeurs professionnels. Très prisé dans ses transformations de carrosserie, l’Alteon, qui est produit à Avila (Espagne), sait s’adapter à quasiment tous les besoins.

Elégant et imprégné d’une forte identité Nissan, l’Atleon est proposé en différentes variantes de longueurs, de 2 800 à 4 400 mm, avec des capacités de charge comprises entre 3,5 t et 8 t avec un chargement possible de 4925kg et longueur maximum de 6580 mm. Deux motorisations 4 cylindres turbodiesel common rail, l’une et l’autre conformes aux normes Euro 5, sont proposées au choix : un 3.0 L de 150 ch et 350 Nm et un 4.5 L délivrant 185 ch pour un couple maxi de 700 Nm.

Comme sur le Cabstar, le filtre à particules à double régénération, désormais de série (sur la motorisation 3.0 L), permet au conducteur d’activer ce système manuellement lorsqu’il le souhaite. Des améliorations ont été faites sur le moteur, ce qui permet une baisse de 7,8% des émissions de CO2.

Votre concessionnaire Nissan à Cannes.